FANDOM


Shoeshine : Alors, tu vois, moi, je n'ai pas -
Scootaloo : Woo-hoo !
Rainbow Dash : Pas trop mal, petiote.
Scootaloo : Pas trop mal ? Rainbow Dash a dit que je me débrouillais ? Pas trop mal, eh ?
[Générique]
Scootaloo : Et puis d'un seul coup, j'ai décollé. Alors, Rainbow Dash m'a regardé et m'a dit « Pas trop mal, petiote ».
Sweetie Belle : Elle a vraiment dit ça ?
Scootaloo : Absolument. C'est presque comme si elle avait dit qu'elle voulait me prendre sous son aile, pour m'apprendre tout ce qu'elle sait et devenir un peu ma grande sœur.
Apple Bloom : C'est peut-être un peu exagéré ?
Sweetie Belle : Non, c'est vrai qu'elle t'a fait un super compliment mais -
Scootaloo : Je sais, je sais... Mais tout de même, ça pourrait arriver, tout ce que j'ai dit, non ?
Apple Bloom : Bien sûr.
Sweetie Belle : Absolument.
Scootaloo : Il faut juste que je trouve un moyen pour passer plus de temps avec elle, pour qu'elle puisse voir à quel point je suis géniale.
Apple Bloom : Ben, on va, Applejack et moi, on avait prévu d'aller camper à Winsome Falls ce week-end. Je pourrais peut-être demander à ma grande sœur d'inviter Rainbow Dash et tu viendras avec nous.
Scootaloo : Tu ferais ça ?
Apple Bloom : Bien sûr.
Sweetie Belle : Moi aussi, j'aimerais bien venir.
Apple Bloom : Qu'est-ce que tu racontes ? Bien sûr que tu peux venir !
Sweetie Belle : Et je vais demander à Rarity de venir aussi. Rarity adore le camping.
Rarity : Je déteste le camping. Toute cette – bleh – nature.
Sweetie Belle : Applejack va venir avec sa petite sœur, elle. Mais, bien sûr, si tu ne veux pas passer un peu de temps avec moi ?
Rarity : Bon, d'accord.
Ah, bien sûr, je vais devoir dessiner une tenue adaptée à la vie sauvage. Voyons.
Sweetie Belle : Alors ? Je vous avais dit qu'elle viendrait.
Applejack : Vous avez pris l'insecticide ?
Apple Bloom : Ouais.
Tu as la réserve d'eau ?
Applejack : Ouais.
Alors, je crois qu'on peut y aller.
Hé !
Ha ! Dis donc Rarity, pour des bagages, c'est des bagages.
Rarity : Tu riras moins quand tu auras désespérément envie de te faire boucler les cilles et que tu t'apercevras que tu as oublié ton mini fer à friser.
Applejack : Bon, je crois qu'on peut y aller cette fois.
Scootaloo : Mais, et Rainbow Dash, elle est où ? Elle ne viendra pas, Rainbow Dash ?
Applejack : Bien sûr que si, mon trognon de pomme. Elle a dit qu'elle nous retrouverait à la première étape.
Allez, les filles, c'est parti.
Rarity : Ah, est-ce que c'est encore loin ?
Applejack : Les deux mille dernières fois que tu l'as demandé, je t'ai répondu « oui ». Cette fois, la réponse est « non ». Et voilà justement Rainbow Dash qui arrive.
Scootaloo : Ça va aller, Scootaloo. Surtout, garde la tête froide. Salut, Rainb -
Salut, Rainbow Dash. Comment ça va ?
Rainbow Dash : Pourquoi avez-vous mis tellement de temps à arriver ?
Applejack : Certains d'entre nous ont un peu forcé sur les bagages, ça nous a légèrement ralenti.
Rainbow Dash : Il paraît qu'on va partager une tente, toi et moi.
Scootaloo : Euh, oui, si ça ne te dérange pas.
Rainbow Dash : Pas de souci mais je te défends de ronfler. Sérieux – tu ne ronfles pas, j'espère ?
Scootaloo : Non, tu rigoles, pas moi, je n'ai pas ronflé un seul jour, euh, nuit, de toute ma vie.
Rainbow Dash : Alors, je crois qu'on va bien s'entendre, toi et moi.
Oh non, dites-moi que je rêve.
Rarity : Sweetie Belle, sois gentille, va me cueillir quelques fleurs fraîches pour mettre sur ma table de nuit.
Rainbow Dash : Hé ! Scootaloo, sois gentille, va me cueillir quelques brindilles pour le feu.
[Rire]
Non, sérieux. Tu vas chercher du bois pour le feu.
Scootaloo : Bien sûr.
Rainbow Dash : Alors, que tout le monde se mette à l'aise. Parce que je vais raconter l'histoire la plus géniale que vous ayez jamais entendu.
Scootaloo : Celle de la fois où Rarity avait des ailes et où elle a perdu toutes ses plumes et où toi, tu l'as sauvé d'une mort horrible !
Rainbow Dash : Euh bon, ce sera peut-être la deuxième meilleure histoire que vous ayez jamais entendu mais ce sera sûrement la plus effrayante. Vous aimez les histoires qui font peur, j'espère.
Ha ! Euh... ah-hah
L'histoire se passe pendant la nuit, une nuit très semblable à celle-ci dans une forêt comme celle dans laquelle nous sommes.
[... ]
C'est alors que le Vieux poney s'écria : « Qui a pris mon fer à cheval rouillé ? »
C'est pas moi.
C'est toi.
Scootaloo : J'avais un truc dans la gorge mais je n'ai pas eu peur du tout. Très bonne histoire.
Rainbow Dash : Je savais que tu n'aurais pas peur. Je me souviens de ce que tu as fait l'autre jour. T'es comme moi, sans peur.
Oui, sans peur !
Rarity : Ne t'inquiète pas, ma chérie. Ta grande sœur Rarity est là pour te protéger.
Applejack : Je crois que le moment est venu de me rouler dans la paille. Allez, t'inquiète pas, sœurette, y a pas de Vieux poney dans notre tente.
Scootaloo : Ça, c'est rigolo, tu ne trouves pas ? Elles étaient toutes terrorisées par ton histoire de Vieux poney. Mais pas moi.
Rainbow Dash : Parce que tu es courageuse comme moi à ton âge.
Bon, je vais me coucher. Rejoins-moi quand tu voudras.
Scootaloo : Ce n'est rien. C'est juste mon imagination.
Non, ce n'est pas du tout le terrible galop du Vieux poney.
Vieux poney : Mon fer à cheval rouillé ?
Où est-il ? Où est mon fer à cheval rouillé ?
Scootaloo : Y a quelqu'un ?
Vieux poney : Mon fer à cheval, mon fer à cheval rouillé, qui l'a pris ? Qui a pris mon fer à cheval rouillé ? Qui a pris mon fer à cheval rouillé ?
Scootaloo : Aah !
Rainbow Dash !
Vieux poney : C'est toi !
Rainbow Dash : C'est quoi, ce bruit ?
Y a un insecte ou quoi ? Je sais pas que toi, mais moi, personnellement, j'ai dormi comme un louard.
Scootaloo : La meilleure nuit de ma vie.
Rainbow Dash : C'est bien que tu sois en forme parce que nous avons une longue route à faire mais tu verras, Winsome Falls, ça vaut vraiment le coup d’œil.
Scootaloo : Oui, c'est sûr.
Rarity : Oh là là, est-ce que je transpire ? Oh, je crois que je transpire. Mais ça vaut la peine d'endurer quelques souffrances pour passer un peu de temps avec ma petite sœur chérie mais c'est bizarre, on dirait que ce chariot devient de plus en plus lourd.
Applejack : Ton chariot peut être aussi lourd qu'une paire de bœufs, je m'en fiche. Si on n'avance pas un peu plus vite, il fera noir avant qu'on arrive à l'étape.
Scootaloo : Noir ? Attendez, je vais passer devant pour m'assurer que la voie est libre. On n'a pas envie d'être encore ici quand il fera noir, pas vrai ?
Rainbow Dash : Moi, ça m'est bien égal.
Scootaloo : Ouais, mais tu sais, les autres poneys risquent d'avoir peur.
Surtout ne pas dormir. Il faut qu'on arrive à l'étape avant qu'il fasse noir.
Rarity : C'est pourquoi il est essentiel d'apporter son propre abreuvoir.
Scootaloo : Non, pas par ici. Restez sur le sentier. Hahaha. Ah ben non, c'est beaucoup mieux que de traverser les buissons.
Applejack : T'es encore plus nerveuse qu'un ver dans une pomme le jour où on presse le jus. Qu'est-ce qui va pas, Scootaloo ?
Scootaloo : Non, tout va bien. J'avais cru entendre quelque chose mais -
Applejack : T'es sûre que ça va ? T'as l'air un peu effrayé.
Scootaloo : Je fais juste un peu d'exercice. Tu sais, c'est très important de bien s'étirer les paturons de temps en temps.
Est-ce que tu as besoin d'un peu d'aide ?
Rarity : Oh mais que c'est gentil. Merci.
Scootaloo : Hum, c'est à ça que servent les amis.
Applejack : Pas besoin de monter les tentes ce soir. On va s'abriter dans cette grotte.
Rainbox Dash : Génial. Une grotte noire et profonde, l'endroit idéal pour mon horrible histoire de ce soir. Il y a plus qu'à allumer un bon feu de camp et je commence.
Scootaloo : Bien sûr. Je vais tout de suite chercher du bois dans cette forêt profonde, noire et pas effrayante du tout, du tout, du tout.
Rainbow Dash : Merci.
Scootaloo : Allez, je peux y arriver. Je compte jusqu'à trois et je vais chercher ces branches. Un, deux, trois. Gentilles petites branches, venez par ici.
Applejack : Il fait encore plus froid que les orteils d'un bûcheron en hiver. Mais où est Scootaloo ?
Scootaloo : Et voilà le bois.
Rainbow Dash : Quoi ? C'est tout ?
Scootaloo : C'est tout ce que j'ai pu trouver, oui, parce que, il y a pas beaucoup d'arbres dans les environs.
Applejack : C'est très bien comme ça. Si tu t'asseyais un peu à côté de Rainbow Dash ?
Rainbow Dash : Alors où en étais je ? Ah oui, c'est le moment le plus effrayant, muhahaha !
Scootaloo : Ah, les filles, j'ai une idée. Et si c'était moi qui racontait l'histoire ?
Rainbow Dash : Très bien, mais j'espère qu'elle est assez horrible.
Scootaloo : Il était une fois un poney très, très gentil qui vivait dans un beau pays ensoleillé, il y avait des arc-en-ciels tous les jours et ces petits poneys avaient des tas d'amis et -
Rainbow Dash : Sans vouloir te vexer, une histoire de feu de camp, ça doit être effrayant. J'ai entendu dire que cette forêt était hantée... par le Cheval sans tête. Il ne galope que la nuit.
Applejack : S'il n'a pas de tête, il doit se cogner sans arrêt aux arbres, ton cheval.
Rainbow Dash : Il a pas de tête, mais il a un cerveau.
Il cherche les petits poneys perdus.
Applejack : Et il est où, son cerveau ?
Rainbow Dash : Tous se mirent à trembler de terreur. et plus jamais on n'entendit parler d'eux.
Sweetie Belle : Jamais ?
Rainbow Dash : Plus jamais.
Rarity : Ne t'inquiètes pas. Je serai près de toi ce soir.
Scootaloo : C'est déjà le moment d'aller au lit ?
Applejack : Hélas, oui, Scootaloo.
Scootaloo : Mais on n'a pas encore chanté autour du feu de camp ?
Sweetie Belle : Ça, il ne faut pas me le dire deux fois.
Mon père avait cent petits poneys, mon père avait cent petits poneys ! Les poneys de mon père dans la prairie, les poneys de mon père s’en vont ! Mon père avait quarante poneys, mon père avait quarante poneys [Ah non, c’était trente-neuf] Mon père avait trente-neuf poneys ! Mon père n’a plus qu’un seul poney, mon père n’a plus qu’un seul poney ! Le poney de mon père s’en vaaaaaaaa !!!!
Ensemble : Bonne nuit. Bonne nuit. Bonne nuit. Dormez bien.
Scootaloo : Qui veut en chanter une dernière ? Personne ? Si on faisait un concours de danse ? Et une grande bataille d'oreillers ? Ça vous dit, une bataille d'oreillers ? Oh, j'ai une super idée – qui a envie de jouer à cache-cache ?
Apple Bloom : Demain, peut-être.
Applejack : J'ai l'impression que t'as pas envie de dormir ce soir. Y a une raison particulière ?
Scootaloo : Mais non, bien sûr que non. Mais j'aime tellement camper et m'amuser avec Rainbow Dash que je n'ai pas envie de perdre une seule minute en endormant bêtement. Non, c'est bête de dormir.
Rainbow Dash : Je te comprends, Scoot, mais moi, j'ai besoin de me reposer et tout de suite.
Scootalolo: C'est trop injuste. Moi, je suis en train de m'endormir.
Scootaloo : Si le Cheval sans tête m'attrape, on n'entendra jamais plus parler de moi et je veux qu'on entende encore parler de moi.
C'est fini, je suis fichue !
Luna : Sois la bienvenue, ma petite Scootaloo.
Scootaloo : Princesse Luna ? Je vous ai prise pour le Cheval sans tête.
Luna : Eh bien tu vois, tu t'es trompée, Scootaloo. J'espère que tu n'es pas trop déçue.
Scootaloo : Oh non. Je vous préfère mille fois au Cheval sans tête. Mais qu'est-ce que vous faites ici ? Vous devriez être à Canterlot.
Luna : Je suis la princesse de la nuit. C'est mon devoir de visiter tes rêves.
Scootaloo : Ah oui, mais alors ce n'est qu'un rêve ? Tout a l'air tellement réel.
Luna : Non, je t'assure que tu es en train de dormir. Mais à ton réveil, ce qui t'effraie le plus sera toujours présent, malheureusement.
Scootaloo : Le Cheval sans tête ?
Luna : Tu es sûre que c'est le Cheval sans tête qui t'effraie le plus, Scootaloo ?
Scootaloo : J'ai peur que Rainbow Dash ne découvre que je ne suis pas aussi courageuse qu'elle le croît.
Luna : Tout le monde a peur de quelque chose, Scootaloo, et nous devons tous affronter nos peurs à notre façon. Mais il faut leur faire face. Sinon, les cauchemars continuent.
Affronte ta peur !
Scootaloo : Princesse Luna ?
Ah, ce n'était qu'un rêve. Mais le Cheval sans tête est bien réel. Rainbow Dash a dit qu'il vivait ici, dans cette forêt. C'est le terrible hennissement du Cheval sans tête !
Bon, si le Cheval n'a pas de tête, ça veut dire qu'il n'a pas de bouche et s'il n'a pas de bouche, alors il ne peut pas manger les petits poneys. Mais tout de même, c'est un cheval sans tête !
Oh hé, est-ce qu'il y a quelqu'un ? N'importe qui, à part le Cheval sans tête.
Princesse Luna !
Rainbow Dash : Je te tiens, petiote.
Scootaloo : Rainbow Dash, c'est toi ? Merci ! Merci !
Rainbow Dash : Mais qu'est-ce que tu fabriques ici au milieu de la nuit ?
Luna : Il faut que tu affrontes ta véritable peur, Scootaloo.
Scootaloo : Je suis vraiment désolée, Rainbow Dash. Je voulais passer du temps avec toi pour que tu vois que je suis géniale, que tu me prennes sous ton aile, que tu m'apprennes tout ce que tu sais et que tu deviennes un peu ma grande sœur mais tu as commencé à raconter ses histoires effrayantes et j'ai eu peur, j'ai cru entendre le Cheval sans tête alors j'ai couru dehors toute seule. Voilà, je crois que tu connais la suite.
Rainbow Dash : Hé, je vais te raconter quelque chose, mais si tu le dis à qui que ce soit, je dirai tout, compris ? La première fois que j'ai entendu ces histoires, j'ai eu peur moi aussi.
Scootaloo : C'est vrai ?
Rainbow Dash : Bien sûr, et puis, tu vois ? J'ai cessé d'avoir peur parce que si le Cheval sans tête existe vraiment, je crois que je pourrais m'occuper de lui. Alors comme ça, tu cherches un poney qui te prendrait sous son aile, hein ? Ouais, je crois que ça peut être dans mes cordes.
Scootaloo : C'est vrai, tu veux bien ?
Rainbow Dash : Oui, à condition que tu arrêtes de tomber dans des rivières au milieu de la nuit.
Scootaloo : Marché conclu.
Sweetie Belle : Que les sœurs se mettent en équipe. Les deux dernières à arriver aux chutes sont des carottes pourries.
Rarity : Ah, bon, si tu insistes. On va gagner !
Rainbow Dash : Qu'est-ce que tu en penses ? Tu crois qu'elles peuvent nous battre ?
Vieux poney : Qui a pris mon fer à cheval rouillé ?
Rainbow Dash : Le voilà, ton fer à cheval. Prends-le et arrête de nous embêter.
Vieux poney : Merci, passe une bonne journée.
[Générique de fin]

|}